Carpediem au fil des jours...
Voyage à vélo de par le monde ....

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

Rubriques

00 Itinerance
01 Preliminaire
02 Depart
03 France
04 Italie
05 Slovenie
06 Croatie
07 Bosnie
08 Montenegro
09 Albanie
10 Grece
11 Turquie
12 Georgie
13 Iran
14 Armenie
15 Inde
16 Thailande
17 Laos
18 Malaisie
19 Roumanie
20 Bulgarie
21 Serbie
22 Hongrie
23 Autriche Tchequie
24 Allemagne
25 France
Bilan
Bons plans pour cyclo randonneurs ...ou autres voyageurs
Nouvelle Zelande

Sites favoris

enviroulemonde.free.fr
www.liberstilo.com
tuterendspascompte.uniterre.com
velosnomades.wordpress.com
radausflug.org

Newsletter

Saisissez votre adresse email

Bye Bye l'ile du Nord

   Parties d'Auckland le 8 novembre, nous aurons en un mois traverse cette ile et parcouru un peu moins de 800 km. Pour les accros des chiffres : environ 51 km / jour de vélo. Notre trajet a alterne ce qu'il appelle ici les cycle trail, piste dediee au velo plus ou moins goudronnee, cimentee (tres agreable car tres roulant) et souvent empierrees. Des passages tres sauvages, d'autres un peu moins. Nous aurons aussi peinees sur les routes a forte circulation et contre le vent.

   De la mer de Tasmanie au Pacifique Sud, des routes en balcon avec une vegetation luxuriante, des arbres gigantesques et beaucoup de chant d'oiseaux...mais toujours pas de Kiwi. En fait c'est un animal plutot nocture.

   Les villes et leurs lacs Rotorua, Taupo, Turangui, Wai oTopu, une tres belle randonnee dans le Tongariro Park et deux jours dans la vallee de la Wangagnui River sur une route bien tranquille mais up and down...et une nuit dans un ancien couvent dont la fondatrice etait une francaise nee a Lyon !

   Les villes d' Auckland et de Wellington ne nous ont peu seduit : des villes neuves avec des bulding et dans lesquelles on ne ressent pas veritablement d'ame. Avec toute fois un bemol pour la banlieu de Wellington qui est assez charmamte : des centaines de petites maisons accrochees sur les hauteurs et noyees dans la vegetation, et une tres belle vue ouvrant sur la mer. 

   Les musees sont tres riches sur la culture Maori qui semble peu presente dans la societe actuelle. Cette population reste tres minoritaire dans le pays et semble faire partie de la classe la plus defavorisee.

   Les bivouacs ne resteront pas dans les memoires car il est bien difficile de trouver des endroits sympathiques pour camper....ou alors nous n'avons pas su les trouver. Un peu paradoxal dans ce pays qui prone la nature. Ce furent souvent des espaces coinces entre les camping car ou les voitures amenagees pour dormir.

   Si les rencontres avec les autres touristes nous ont quelques peu desappointees (peu d'echange, beaucoup d'individualisme), l'accueil et la sympathie des neo zelandais ( via le reseau de warmshower) ont ete fantastiques : hospitalite, convivialite et de nombreux echanges sur la societe, la culture, l'histoire du pays...Merci a eux.

   Cote gastronomie : ce n'est pas vraimemt le Top. La vie est assez chere ....donc regime pates et riz et une banane pour deux ....

   Demain nous prenons le ferry pour l'ile du Sud : une belle traversee en perspective si la meteo est avec nous....et en selle vers d'autres paysages.

 


Publié à 06:15, le 30/11/2019 dans Nouvelle Zelande, Wellington
Mots clefs :
Lien